An occasionally irregular blog about orthodontics

Invisalign nous informe de ce qu’il se passe

By on January 2, 2018 in French with 0 Comments
Invisalign nous informe de ce qu’il se passe

La semaine dernière j’ai écrit un article, qui a eu beaucoup de succès, à propos d’Invisalign, leur publicité et l’ouverture d’un magasin Invisalign à San Francisco. Depuis, Jamie Morley, Directeur général d’Invisalign Royaume-Uni et Irlande, m’a répondu. Il m’a fourni des précisions sur certains points que j’avais soulevés. J’ai trouvé cela intéressant et j’ai publié ses commentaires bien construits dans ce message. Ceci est une belle interaction réciproque et c’est bien qu’Invisalign ait répondu.

Réponse d’Invisalign

 Je souhaiterais également saisir l’occasion de commenter votre dernier message du blog. Nous réalisons que vous et vos lecteurs ont des interrogations concernant certaines de nos dernières actions marketing, et j’aimerais répondre à certaines de ces inquiétudes et clarifier quelques fausses idées que nous avons identifiées dans votre article.

Align s’est engagé à contribuer à l’expansion du marché des traitements orthodontiques et à connecter plus de patients potentiels avec des cabinets pratiquant Invisalign ; ceci est le cœur de tout ce que nous faisons. Nous investissons chaque année des millions de dollars dans l’innovation technologique, afin de faire progresser la pratique de l’orthodontie, et de construire une marque sensibilisant positivement aux traitements orthodontiques et qui connecte des patients potentiels avec des cabinets pratiquant Invisalign.

Le magasin pilote Invisalign

Le programme de magasin pilote Invisalign que nous avons lancé en Novembre est une prolongation de nos programmes de marketing de longue date, directement adressés aux consommateurs, qui mettent en contact des patients potentiels directement à des praticiens pour des traitements Invisalign. Ce modèle repose sur le praticien, et son cabinet, pour le traitement. Nous pensons que le magasin pilote Invisalign encouragera plus de personnes à aligner leurs dents, en attirant des consommateurs qui sinon ne chercheraient pas à bénéficier d’un traitement orthodontique. Ce concept de magasin tire profit de ce qui est familier pour les consommateurs concernant la vente au détail. Ils peuvent s’arrêter, jeter un coup œil, apprendre et prendre une décision d’achat, ou non et juste quitter le magasin en étant mieux informés. Le magasin permet aux consommateurs d’être informés sur les traitements par aligneurs dans un environnement confortable de vente, et se servir d’une caméra et d’une simulation numériques, afin de les aider à voir à quoi ils pourraient ressembler suite à un traitement Invisalign. La simulation n’est pas un plan de traitement ClinCheck. Les employés du magasin ne font pas de plans de traitements. Ils discutent les différentes options, se servent de la force de la représentation visuelle et aident des consommateurs intéressés à démarrer un traitement chez un docteur Invisalign de leur choix. Notre message au sein du magasin est clair : nous pensons que les docteurs détiennent un rôle essentiel dans votre traitement, et ce du début à la fin.

La publicité

De manière similaire, la publication sur les réseaux sociaux présentant une image d’outils dentaires que vous avez mentionnée dans votre blog, était censée éduquer et informer les consommateurs sur l’évolution des traitements orthodontiques, en particulier en quoi Invisalign constitue l’approche moderne pour aligner les dents avec des aligneurs. De nombreux consommateurs, et surtout les adultes, à qui le message était destiné, ne se rendent pas compte que les options thérapeutiques ont considérablement évoluées aujourd’hui par rapport à ce qu’ils peuvent bien penser ou ce dont ils se souviennent de leur enfance. Nous reconnaissons et regrettons la mauvaise transmission de ce message dans la publication sur les réseaux sociaux. Notre intention n’était pas d’offenser les orthodontistes ni de représenter les orthodontistes comme étant dépassés ; à quoi cela servirait-il ? La publicité d’Align est conçue afin de toujours, au final, mettre en contact des consommateurs intéressés avec des cabinets pratiquant Invisalign, et nous voulons, et avons besoin, que les consommateurs aient une vision positive des orthodontistes et de l’alignement dentaire.

Il y a des millions et des millions de personnes dans le monde qui veulent ou pourraient bénéficier de dents mieux alignées. Atteindre toutes ces personnes, les aider à comprendre les options thérapeutiques et les faire débuter un traitement va nécessiter de nouvelles approches, de nouveaux modèles. Nous nous engageons à faire cela en partenariat avec les orthodontistes.

Points dans le message du blog

Pour finir, il y a plusieurs points spécifiques dans votre message que je souhaiterais clarifier :

« Invisalign a acheté des parts importantes /actions auprès de Smile Direct Club (SDC)… »

Align Technoloy est un fournisseur tiers d’aligneurs non-Invisalign pour SDC et détient 19% des fonds propres de SDC.

« Il semble maintenant qu’Invisalign propose une offre similaire (à SDC) avec l’ouverture d’une boutique Invisalign … »

Le magasin pilote Invisalign est un concept différent de SmileDirectClub. Tout d’abord et avant tout, les consommateurs qui envisagent Invisalign au magasin Invisalign doivent consulter un docteur pratiquant Invisalign dans son cabinet pour débuter le traitement. L’objectif de ce magasin pilote Invisalign est d’atteindre plus de consommateurs, de les informer à quoi ils pourraient ressembler avec un meilleur sourire, et de les mettre en relation avec un cabinet Invisalign de leur choix s’ils décident de démarrer un traitement orthodontique. Nous engageons le dialogue avec les consommateurs d’une nouvelle façon, mais notre objectif reste le même : faire débuter un traitement orthodontique avec un docteur Invisalign à plus de patients.

« Le personnel, qui n’est pas qualifié en chirurgie dentaire, discute avec elle du traitement et réalise une empreinte optique de ses dents … »

Le personnel de vente du magasin Invisalign est formé à prendre des empreintes optiques et à éduquer et informer les consommateurs sur les options dont ils disposent pour obtenir un meilleur sourire avec Invisalign. Ils expliquent le processus pour sélectionner un docteur de leur choix pratiquant Invisalign, qui fera toutes les décisions concernant leur traitement et qui fera un examen médical afin de confirmer que le consommateur est un candidat approprié pour un traitement, avec que ce dernier ne commence.

« Le technicien établit ensuite un ClinCheck et le discute avec le patient. »

Le magasin ne montre pas aux consommateurs de plans de traitements ClinCheck. Si le consommateur reçoit une empreinte optique gratuite, il verra ensuite une simulation Invisalign afin qu’il puisse s’imaginer à quoi pourrait ressembler son sourire après un traitement par aligneurs Invisalign.

« Le patient choisit un dentiste/orthodontiste à proximité pour le suivi de son traitement. »

 Le praticin que choisit le patient fait plus que de suivre le traitement. Le docteur pratiquant Invisalign choisi par le consommateur va créer un plan de traitement ClinCheck pour ce consommateur donné et lui envoyer pour avis. Le traitement Invisalign ne débutera pas tant que le consommateur n’aura pas revu et approuvé le plan de traitement établi par son docteur, et que ce docteur n’aura pas réalisé un examen médical du consommateur et confirmé qu’il s’agit d’un bon candidat pour un traitement. 

« Le patient se rend ensuite chez le dentiste/orthodontiste afin de mettre en place les aligneurs et de suivre le traitement. »

 Conformément à ce qui vient d’être écrit, le docteur fait plus que de suivre le traitement. Le consommateur doit se rendre au cabinet du docteur pour un examen médical par ce même docteur, avant qu’il ne puisse recevoir des aligneurs et que le traitement Invisalign ne débute.

« Je pense qu’il y a plusieurs problèmes. Notamment, soucieux de savoir si dentiste examine ou non le patient dans le magasin Invisalign. »

Align ne pratique pas l’art dentaire et ne traite pas de patients au magasin Invisalign. Les consommateurs qui ensuite choisissent de devenir patients, consultent un docteur dans son cabinet. Un consommateur du magasin Invisalign ne peut recevoir d’aligneurs et le traitement Invisalign ne peut débuter, tant que le consommateur n’aura pas revu et approuvé le plan de traitement établi par son docteur, et que ce docteur n’aura pas réalisé un examen médical du consommateur et confirmé qu’il s’agit d’un bon candidat pour un traitement.

(Visited 116 times, 1 visits today)

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top

Pin It on Pinterest