An occasionally irregular blog about orthodontics

Quelle est la méthode la plus rapide pour fermer les espaces ? Les ressorts NiTi ou la chainettes élastomériques ?

By on January 29, 2018 in French with 0 Comments
Quelle est la méthode la plus rapide pour fermer les espaces ? Les ressorts NiTi ou la chainettes élastomériques ?

 

Les orthodontistes qui persistent à diagnostiquer les malocclusions et font donc des traitements avec extractions, veulent savoir qu’elle est la meilleure méthode d’application des forces dans les mécaniques de glissement.

Cette revue systématique nous donne la réponse.

Plusieurs études ont été menées pour aider à répondre à cette question.

Une équipe d’auteurs écossais et australiens ont réalisé cette étude systématique pour synthétiser les résultats de ces études.

Efficacité des ressorts NiTi versus chainettes élastomèriques dans la fermeture orthodontique des espaces : revue systématique et méta analyse.

Ils répondent à la question suivante : « Quelle est l’efficacité des ressorts NiTi et des chainettes élastomériques dans la fermeture orthodontique des espaces ? »

Qu’ont-ils fait?

Ils ont mené une revue systématique standard.

Le schéma PICO était :

POPULATION : des patients orthodontiques de n’importe quel âge, traités par multi-attaches conventionnels et nécessitants la fermeture d’espaces secondaires à l’avulsion de prémolaires.

INTERVENTION : fermeture de l’espace orthodontique par ressorts NiTi.

COMPARAISON : fermeture orthodontique de l’espace par chainettes élastomériques.

OUTCOME (critère de jugement) : le critère principal est le taux de fermeture d’espace.

Ils n’ont inclus que des études randomisées chez l’humain, et exclut toutes les autres types d’études. Une recherche électronique classique sans limitation de langue de rédaction a été menée. Les biais ont été évalués grâce à l’outils Cochrane d’évaluation de risque des biais.

Qu’ont-ils trouvé ?

L’échantillon final obtenu était composé de 4 essai cliniques randomisés à inclure dans la revue. Deux d’entre eux utilisaient un schéma « split mouth » (en bouche divisée) et les deux autres menés en 2 groupes parallèles. Tous les essais rapportés le taux de fermeture de l’espace par mois.

Quand ils ont observé le risque de biais, une étude présentait un risque de biais faible, une autre une certaine inquiétude concernant le risque de biais et les deux restantes un risque élevé. J’ai interprété cela comme suggérant que la preuve que l’on peut obtenir de cette revue est modérément forte.

Une fois les données des différents essais intégrées dans une méta analyse, ils ont trouvé que la fermeture d’espace avec les ressorts NiTi était plus rapide qu’avec les chainettes de 0,2mm/mois (avec un intervalle de confiance de 95% O,12-0,28).

Ce que j’en pense :

Il s’agit d’une revue systématique bien menée, qui montre une différence statistiquement significative entre deux méthodes d’application des forces. Plusieurs facteurs importants doivent être pris en compte lors de l’interprétation de ces données.

Premièrement, la force de la preuve est modérée. Cependant, la plupart des revues systématiques en orthodontie présente ce niveau de risque de biais. Il faut aussi prendre en compte que le risque de préjudices dans ce type d’expérience est faible. Ainsi, je ne suis pas trop inquiet par ces biais.

Ensuite, nous devons questionner si la différence est cliniquement significative. La différence de 0,2mm par mois est faible et j’ai calculé que si nous voulons complètement fermer l’espace d’une première prémolaire maxillaire avec un ressort NiTi nous gagnerons un mois. Je ne suis pas sûr de considérer ce résultat comme cliniquement significatif.

Cependant il faut prendre en compte les caractéristiques des deux méthodes. Je trouve le ressort Niti plus simple à utiliser car il n’y a pas besoin de l’ajuster à chaque rendez-vous.

Je n’aime pas trop les chainettes car elles accumulent la plaque qui a tendance à me sauter au visage quand je les enlève. Ce qui veut dire que je préfère les ressorts NiTi. Bien sûr il y a une différence de coût mais je l’accepte au regard des avantages qu’ils présentent.

Conclusion

J’ai l’impression que les résultats de cette revue me confortent concernant ma pratique courante. Je continuerai à utiliser les ressorts NiTi la prochaine fois que je devrais fermer l’espace suite à « l’amputation de prémolaire » …

 

 

 

 

 

 

(Visited 53 times, 1 visits today)

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top

Pin It on Pinterest